Une eau chaude et parfumée, un massage bienfaisant, des bulles dans votre verre et le long de votre dos, la vue sur les étoiles... Et si vous aménagiez un bain à remous dans votre jardin ou sur votre terrasse ? Voilà un moyen plutôt simple de se sentir en vacances sans bouger de chez soi ! Mais entre spa et jacuzzi, vous n'avez pas d'idée bien précise et ignorez l'étendue des possibilités. Voici donc 3 étapes pour installer un spa d'extérieur et profiter des belles journées d'été !

Définir votre projet

Spa ou jacuzzi ? En réalité, c'est la même chose ! En revanche, vous pouvez moduler votre espace de relaxation en lui ajoutant de nombreuses options. Avant toute chose, pensez donc à l'usage que vous voulez en faire.

Si vous n'avez d'autre but que vous offrir quelques instants de détente occasionnels, vous pouvez opter pour un simple spa gonflable, économique et facile à installer. Si au contraire, vous rêvez d'un mini-centre balnéo à domicile, il vous faudra prévoir un investissement plus conséquent et réfléchir aux points suivants :

  • Combien de places : aurez-vous des invités ?
  • Voulez-vous la possibilité de vous allonger dans votre bain bouillonnant ?
  • Aimez-vous les massages toniques ? Choisissez la puissance des hydrojets, le nombre de buses, celui des programmes de massage, etc.
  • Et pour une version plus luxueuse, vous pouvez également ajouter d'autres fonctionnalités : éclairage coloré, musique ou aromathérapie.

Déterminer l'emplacement idéal pour votre jacuzzi

L'étape suivante consiste à vérifier la faisabilité de votre projet tout en recherchant le bon endroit pour installer votre spa d'extérieur. À ce stade et surtout si vous vous orientez vers un équipement sophistiqué, n'hésitez pas à vous faire conseiller afin de ne rien négliger. Une mission dont peut aisément se charger votre courtier en travaux.

Les contraintes techniques

Rappelez-vous les cours de physique : 1 litre = 1 kilo. Cela vous laisse imaginer le poids d'un jacuzzi bien rempli. Vous devrez donc l'installer sur un terrain stable et parfaitement nivelé. S'il s'agit d'une terrasse, assurez-vous que les fondations soient suffisamment solides. Au besoin, il vous faudra couler une dalle de béton pour éviter que votre bain à bulles ne s'enfonce dans le sol...

Par ailleurs, le fonctionnement d'un spa demande une arrivée d'eau et d'électricité. Prévoyez donc les raccordements nécessaires ainsi qu’un système de vidange.

L'aspect pratique

Outre le besoin d'eau et d'électricité, vous voudrez sans doute accéder facilement à votre salle de bains. Vous avez un grand terrain ? Pensez-y à deux fois avant d'installer votre spa à l'autre bout du jardin. Vous pourriez rapidement vous fatiguer de trop fréquents allers-retours...

Le voisinage

Pour profiter en toute intimité de votre bain bouillonnant, choisissez un emplacement à l'abri des regards et de tout vis-à-vis. Vous protégerez également vos voisins des nuisances sonores occasionnées par le bourdonnement du moteur.

L'environnement

Si vous avez décidé d'installer votre spa à l'extérieur, c'est sans doute pour mieux apprécier une jolie vue et respirer le grand air tout en vous relaxant. Repérez les coins les plus agréables du jardin ou de la terrasse et vérifiez-en l'exposition. Attention aux coups de soleil et aux rafales de vent ! Privilégiez les endroits lumineux dans les régions froides et les zones d'ombre plus au sud. Gardez en tête qu'un jacuzzi placé sous les arbres sera rapidement envahi de feuilles mortes ou d'insectes selon la saison.

Envisagez la construction d'un abri si vous souhaitez utiliser votre spa tout au long de l'année et ce, quelle que soit la météo.

Installer un spa dans son jardin

Choisir son spa d'extérieur

Le spa à poser, ou spa hors-sol

Il offre de nombreux avantages. Comme son nom l'indique, il se pose directement sur l'emplacement prévu et peut être transporté si vous déménagez ou changez d'avis quant à sa disposition. Vous lui ajouterez quelques marches pour entrer dans l'eau sans danger et prévoirez un revêtement anti-dérapant aux abords immédiats. Son rebord en hauteur le rend moins accessible à la curiosité des jeunes enfants.

Le spa hors-sol est également plus facile à installer et à entretenir puisque toute la partie technique reste à portée de main.

Pour les petits budgets, il existe des modèles gonflables, comme évoqués précédemment, mais également des spas en kit à monter soi-même.

Le spa enterré

C'est sans doute la solution la plus esthétique ! Sans rebords apparents, votre jacuzzi se fond dans le décor, s'intégrant dans votre terrasse ou la prolongeant de manière harmonieuse. Bois, béton, pierre, de nombreux matériaux peuvent être utilisés, notamment si vous optez pour un spa sur-mesure.

Bien sûr, c'est aussi l'option la plus coûteuse et la plus complexe. Vous ne pourrez vous passer de l'intervention d'un professionnel, sauf à être vous-même expert en ce domaine ! Vous devrez par exemple prévoir une trappe et un espace suffisant, voire un local technique pour accéder à la plomberie.

Ce type de spa s'apparentant à la piscine, vous êtes tenu de lui ajouter un dispositif de protection contre la noyade (alarme, couverture, barrière ou abri fermé).

De nombreuses contraintes, certes, mais l'effet "waouh" est garanti !

Le spa semi-enterré

Voilà le compromis idéal entre les deux précédents, pour un budget intermédiaire. L'équipement n'est qu'à moitié encastré dans le sol et ses rebords sont moins visibles que sur le modèle à poser. Son installation demande des travaux moins conséquents et le bloc technique peut se camoufler tout en restant accessible.

Qu'en dites-vous ?

Une dernière chose : pour un spa de dimensions inférieures à 10 m2 et un abri dont la hauteur n’excède pas 1,80m, vous êtes dispensé de déclaration de travaux. En revanche, il convient de vérifier que les règles d'urbanisme de votre commune n'imposent aucune contrainte spécifique.

Compliqué ? Vous aimeriez être aidé pour installer un spa d'extérieur sans faire d'erreurs ? Contactez la Maison des Travaux, agence de Lille Nord. Nous vous accompagnons dans tous vos projets d'aménagement, d'extension, de rénovation ou de décoration.