Vous avez fait l'acquisition d'une maison plus ou moins ancienne et souhaitez la rénover : l'une des grandes étapes de votre projet consiste à en revoir l'isolation thermique. Vous n'avez aucune envie d'y geler l'hiver ou d'étouffer à la belle saison. Et puis, vous n'êtes pas contre quelques économies sur la facture de chauffage. Il existe bien des solutions pour améliorer les performances énergétiques d'une habitation. Les deux grandes options consistent à isoler les murs par l'intérieur ou par l'extérieur. Mais comment choisir ?

Isolation thermique : quelques définitions

Le principe général de l'isolation thermique consiste à accoler un matériau isolant contre le mur, sur sa face intérieure ou du côté extérieur de la maison. Dans les deux cas, plusieurs techniques sont possibles :

Isolation thermique par l'intérieur (ITI)

Il s'agit de la méthode la plus traditionnelle et la plus courante en France. Vous pouvez choisir entre différentes variantes selon l'état des surfaces à traiter :

  • Isolant + plaques de plâtre : l'isolant, sous forme de panneaux, est directement fixé sur le mur. Il est à base de polystyrène, de polyuréthane, de laine de verre ou de laine de roche. Des plaques de plâtre viennent ensuite le protéger tout en donnant son aspect final à la structure ;
  • Isolant + contre-cloison : une cloison à base de plâtre, maçonnée ou à ossature métallique joue ici le rôle de parement. Ce système a l'avantage de masquer d'éventuelles irrégularités des murs.

Isolation thermique par l'extérieur (ITE)

Largement utilisé en Allemagne, ce procédé est peu employé dans nos régions mais a prouvé son efficacité.

  • Isolant + enduits en couche mince : des plaques d'isolant (généralement en polystyrène expansé) sont collées sur la façade du bâtiment. On vient ensuite y apposer un enduit armé d'un treillis pour une meilleure résistance aux chocs, lui-même recouvert par un revêtement de finition ;
  • Isolant + bardage ventilé : l'isolant (polystyrène ou laine minérale) est fixé au mur. On lui ajoute ensuite une ossature sur laquelle se pose un bardage de bois, d'ardoise, de pierre fine ou de PVC. Entre les deux, l'épaisseur d'air améliore encore l'isolation du bâtiment.

Isolation des murs extérieurs

Lutte contre les ponts thermiques

Quelle que soit la solution envisagée, il est essentiel d'éliminer un maximum de ponts thermiques. Il s'agit de ruptures dans les matériaux ou la géométrie d'un bâtiment, ruptures favorisant les déperditions de chaleur, voire l'apparition de condensation. Ces pertes énergétiques peuvent apparaître entre un mur et un plancher, au niveau d'un balcon, des portes ou des fenêtres, au croisement de plusieurs murs, etc.

Trêve d'explications techniques, voyons maintenant ce qui différencie concrètement nos deux grandes options.

Faire le bon choix

Le tableau suivant résume les principaux avantages et inconvénients de chaque type d'isolation.

Isolation thermique : par l'intérieur ou l'extérieur ?

Vous l'aurez compris, l'ITE est sans doute le système le plus performant mais également le plus coûteux et le plus difficile à mettre en œuvre. L'isolation par l'intérieur reste donc intéressante mais impose des travaux susceptibles de perturber la vie quotidienne des occupants.

En réalité, votre choix sera souvent dicté par votre situation et l'état du bâtiment lui-même. Pour bien choisir, il faudra surtout vous montrer opportuniste et inclure l'isolation de votre maison dans d'autres projets :

  • La façade a besoin d'être ravalée ? Vous voulez changer portes et fenêtres ? C'est le bon moment pour isoler la maison par l'extérieur ;
  • Votre déco aurait bien besoin d'un vent de modernité ? Le réseau électrique est lui-même hors d'âge et devient dangereux ? Profitez des travaux de rénovation pour ajouter une couche d'isolant à vos murs intérieurs.

Ce sont parfois les contraintes techniques qui vous aideront à choisir :

  • Votre habitation n'est pas très grande et chaque centimètre carré est mis à profit ? Ne risquez pas de diminuer encore la surface habitable et optez pour une isolation extérieure ;
  • Vous avez eu le coup de cœur pour la jolie façade de votre maison ? Pas question de masquer sculptures, frises et autres mosaïques par de vilaines plaques de polystyrène !

S'il vous reste des doutes malgré ces recommandations, n'hésitez pas à contacter votre courtier en travaux. Il vous guidera et vous orientera en outre vers des professionnels qualifiés, capables de mener à bien de tels chantiers.

Vous souhaitez augmenter le confort de votre maison tout en évitant les sueurs froides ? Faites appel à la Maison des Travaux, agence de Lille Nord. Nous nous mettons à votre service pour vous aider à rénover, agrandir, aménager et décorer votre habitation.