Sauf bien sûr si vous êtes l'heureux propriétaire d'un plain-pied, l'escalier est l'un des éléments majeurs de la maison. Lieu de passage incontournable entre deux étages, il peut également devenir un fabuleux objet de décoration contribuant à créer l'ambiance dont vous rêvez pour votre logis. Mais il ne s'agit pas de poser quelques volées de marches sans réfléchir. Entre contraintes techniques et envies de design, voici quelques informations utiles pour bien choisir votre escalier intérieur.

Quel usage pour votre escalier ?

Avant de choisir votre escalier, il importe de définir précisément l'usage que vous en ferez, son emplacement et sa fréquentation. Posez vous quelques questions utiles :

* S'agit-il de l'escalier principal de la maison ?

Si c'est le cas, vous le voudrez sans doute confortable. Vous allez l'emprunter plus souvent que vous ne l'imaginez, de jour comme de nuit. Il faut qu'il soit pratique et facilement accessible. Par ailleurs, n'oubliez pas que vous aurez tôt ou tard à monter quelques meubles ou objets volumineux à l'étage. Il faut donc prévoir une cage d'escalier suffisamment large si l'aménagement des pièces et des différents niveaux le permet.

À l'inverse, si vous souhaitez installer un escalier d'appoint qui ne sera utilisé qu'occasionnellement, vous pouvez vous accorder quelques fantaisies : un colimaçon aérien au centre d'une pièce à vivre, ou quelques marches en plexiglas transparent pour vous donner les frissons du vertige. Vous voulez simplement accéder aux combles ou au grenier ? Pensez alors à un escalier escamotable, ou même une simple échelle pliable.

* Qui empruntera l'escalier ?

Si vous avez de jeunes enfants, vous savez qu'il vous faut sécuriser votre escalier : rampe, garde-corps, barrière de protection, etc. Vous adapterez son positionnement pour qu'il puisse accueillir les équipements nécessaires et ne soit pas trop raide ! Vous choisirez un modèle avec contremarches pour éviter que le pied ne glisse entre les marches et opterez éventuellement pour des surfaces antidérapantes. Pour une sécurité optimale, préférez peintures et vernis spéciaux aux revêtements adhérents qui, à la longue, pourraient se décoller.

Quels que soient votre âge et votre état de forme, veillez à vous faciliter la vie. Monter quelques marches n'est peut-être pas un problème pour vous au moment de choisir votre escalier, mais n'oubliez pas d'anticiper, de penser à vos visiteurs, voire à de futurs acheteurs.

Choisir la forme de votre escalier intérieur

La forme de votre escalier sera bien souvent conditionnée par la configuration des lieux. L'élément déterminant est ici la trémie, cet espace pratiqué dans la dalle du niveau supérieur pour permettre le passage des marches et de ceux qui les empruntent.

* L'escalier droit

C'est bien sûr la forme la plus simple et la plus praticable. Ce type d'escalier nécessite une trémie plutôt longue et étroite. Il est donc idéal lorsque vous disposez d'espace à l'étage. Vous pouvez par ailleurs gagner de la place en aménageant le dessous des marches. Il suffit d'y installer des placards, des niches, voire même les toilettes ou le débarras !

* L'escalier 1/4 tournant

Assez similaire au précédent, il présente néanmoins un angle droit et autorise une trémie un peu plus courte. Il offre un bon compromis pour qui souhaite un accès pratique et facile sans encombrement excessif.

* L'escalier 1/2 tournant

L'escalier présente cette fois deux angles droits et opère donc un demi-tour complet entre les deux étages. Cette forme convient bien aux trémies plutôt larges et carrées. Vous gagnez ici en surface au sol au niveau inférieur mais ne pouvez rien aménager sous les marches.

* L'escalier hélicoïdal

Comme son nom l'indique, il s'agit de l'escalier en colimaçon, de forme ronde s'il se trouve au milieu d'une pièce, ou carrée s'il est accolé aux murs. Idéal dans le cas de trémies étroites, il est élégant mais peu confortable et sécurisant. Il est donc souvent employé comme escalier secondaire pour toutes les raisons évoquées au début de cet article. 

Vous ne parvenez pas à visualiser votre futur escalier ? Vous hésitez entre deux configurations ou vous questionnez sur la faisabilité technique de votre projet ? Le courtier en travaux peut vous orienter vers des professionnels avisés et compétents.

Bien choisir son escalier intérieur

Quels matériaux choisir pour votre escalier intérieur ?

Vous avez ici l'embarras du choix ! Voici les matériaux généralement utilisés pour la fabrication d'escaliers :

* Le bois

C'est l'option la plus courante et certainement la plus économique. Il présente l'avantage de se marier à tous les styles et tous les autres matériaux. Vous veillerez à utiliser une essence suffisamment dure pour éviter les rayures et les entailles. Privilégiez par exemple le chêne, le hêtre ou le frêne au sapin ou certains bois exotiques. Sachez également qu'il vous faudra l'entretenir régulièrement.

* La pierre ou le béton

Ils permettent de varier les formes et les finitions. Mais ce sont des matériaux très lourds ne convenant pas à tous les types d'habitations. Il importe de vérifier par exemple que la dalle de l'étage est capable de supporter un tel poids.

* Le métal

Vous souhaitez créer une ambiance contemporaine ? Une atmosphère industrielle ? Choisissez le métal ! Acier, inox ou alu donnent des escaliers très modernes et aériens. Attention cependant, ils sont conçus sans contremarches et doivent être solidement fixés au sol. Par ailleurs, gravir un escalier en métal peut s'avérer particulièrement bruyant !

* Le verre ou le plexiglas

Effet "waouh" garanti ! Les escaliers aux marches transparentes n'arrêtent pas la lumière et évitent la sensation d'encombrement. À ne considérer que si vous disposez d'un budget conséquent.

L'escalier comme élément de décoration

Vous l'avez compris, l'esthétique est également une composante essentielle de votre escalier, surtout si ce dernier se trouve dans une partie exposée de votre habitation.

Une fois que vous avez satisfait aux contraintes techniques, laissez donc libre cours à votre imagination : camaïeu de teintes pastel pour un effet épuré, ou au contraire, jeux de couleurs vives pour donner du caractère à votre escalier. Et puisque ce dernier n'est pas taillé d'un seul bloc, pensez à mixer les matériaux : mariage du bois et du métal, touche de fer forgé, panneaux de verre, tout est permis, ou presque !

Vous voulez rafraîchir votre intérieur et souhaitez être accompagné pour bien choisir votre escalier ? Faites appel à la Maison des Travaux, agence de Lille Nord. Nous vous guidons dans tous vos projets d'aménagement, décoration, rénovation ou extension.