Pour qui habite en ville, chaque mètre carré est un trésor. L'étroitesse des terrains empêche souvent toute extension latérale et ne laisse d'autre choix que d'envisager une autre dimension. Lorsque la place manque sur les côtés, il est souvent possible d'agrandir sa maison vers le haut ou vers le bas. Si les combles ou le grenier ne vous tentent pas, pensez à la cave : peut-être pouvez-vous rendre votre sous-sol habitable et aménager un souplex. Voici quelques informations utiles pour vous aider à bâtir votre projet.

Le souplex : définition et usages

Souplex, le mot n'est pas courant. Vous l'avez compris, il s'agit d'aménager un sous-sol. En réalité, le souplex n'est autre qu'un "duplex inversé", à savoir une habitation ou une partie d'habitation comportant deux niveaux, l'un au rez-de-chaussée, l'autre à l'étage inférieur.

Nous ne parlons pas ici d'une simple cave, d'un vide sanitaire ou d'un réduit de rangement. L'idée est véritablement de créer une ou plusieurs pièces supplémentaires. Il vous faudra alors réfléchir à l'usage que vous en ferez car les contraintes sont nombreuses.

Pour que votre nouvel espace augmente la surface habitable au sens légal du terme, il devra remplir certaines conditions : une ouverture directe sur l'extérieur ainsi qu'une hauteur sous plafond d'au moins 1,80 m. Attention donc si vous souhaitez le valoriser lors de la vente future de votre maison, d'autant que les mètres carrés gagnés subissent une décote significative, de l'ordre de 30 à 50%. Prenez l'avis d'un professionnel pour éviter toute déconvenue.

Aménager un souplex : quelles autorisations ?

Un tel projet demande quelques précautions. Avant toute chose, consultez les règles d'aménagement des sous-sols de votre commune, notamment le PPRI, Plan de Prévention des Risques d’Inondation. Dans certains cas, c'est tout simplement interdit et votre projet s'arrête ici !

Si vous passez cette étape, les démarches à effectuer dépendent principalement de la surface envisagée :

  • Rien à prévoir pour moins de 5 m2 ;
  • Déclaration de travaux pour une surface comprise entre 5 et 20 m2 ;
  • Permis de construire si la superficie de votre nouveau sous-sol dépasse les 20 m2 (dans certaines conditions, la limite peut être repoussée à 40 m2 si la zone est couverte par un PLU, Plan Local d'Urbanisme). 

Certains travaux nécessitent de toucher à la structure de l'habitation. Ils imposent alors l'intervention d'un architecte et l'obtention d'un permis de construire.

Si vous êtes en copropriété, vous devez enfin obtenir l'autorisation des autres propriétaires avant tout aménagement conséquent du sous-sol.

En bref, soyez vigilant ! Votre courtier en travaux peut vous aider à lever les doutes et respecter vos obligations légales.

Aménager le sous-sol pour agrandir sa maison

Les grandes étapes pour rendre son sous-sol habitable

Parce qu'il se trouve sous terre, le sous-sol se distingue des autres étages de la maison. La complexité des contraintes techniques et réglementaires rend indispensable l'intervention de professionnels qualifiés. Voici les points qu'ils auront à étudier pour bien aménager votre souplex.

Les contraintes mécaniques

Vous voulez remodeler l'espace situé sous votre habitation, l'agrandir, peut-être même creuser pour augmenter la hauteur sous plafond. Il est donc essentiel de procéder à un strict calcul de charges pour éviter de fragiliser les fondations du bâtiment et vous assurer du bon étayage des plafonds.

L'assainissement

Les parties souterraines sont en général très humides, en particulier dans nos régions. Si le taux d'humidité de votre sous-sol est trop important, un cuvelage peut s'avérer nécessaire. Les murs seront alors recouverts d'un mortier adapté permettant d'en assurer l'étanchéité. Si l'endroit est sain, un simple traitement hydrofuge peut suffire pour empêcher toute remontée d'eau par capillarité.

La ventilation

Par nature, le souplex ne possède pas ou peu d'ouvertures sur l'extérieur. Il est donc indispensable d'installer un système de ventilation performant afin de renouveler l'air et éviter la stagnation d'humidité.

L'isolation

Autre point important : vous soignerez l'isolation des murs sous peine de voir s'envoler votre facture de chauffage !

La luminosité

Sans fenêtres, ou même avec un simple soupirail, votre sous-sol pourra difficilement bénéficier de la lumière du jour. Vous pouvez malgré tout faire installer un plancher de verre ou un puits de lumière pour lui apporter un minimum de clarté. Quoi qu'il en soit, peaufinez votre solution d'éclairage : vous ne voudriez pas passer vos journées dans l'obscurité.

L'accès

Rien ne sert d'aménager un superbe souplex si vous ne pouvez y accéder facilement. Vous lui ajouterez donc un escalier ou une échelle amovible d'autant plus praticables que vous les utiliserez régulièrement. Il existe de nombreuses solutions pour installer un escalier intérieur adapté à la configuration des lieux.

Le confort

Si vous rêvez d'un mini-studio pour votre ado, vous devrez soigner l'étude technique pour qu'il dispose des éléments essentiels : chauffage, arrivée d'eau, évacuation, installation électrique adéquate, etc. Lorsque le gros œuvre est terminé, votre sous-sol est sécurisé, assaini, ventilé, isolé, éclairé, accessible et équipé. Il ne vous reste plus qu'à donner libre cours à vos envies de décoration !

La réalisation d'une extension est toujours une aventure palpitante : elle vous permet de gagner de la place et redistribuer votre espace de vie sans avoir à déménager. Elle implique également des travaux conséquents qu'il importe de confier à des experts. Pour transformer votre cave en souplex ou pour tout autre projet, contactez la Maison des Travaux, agence de Lille Nord. Nous vous aidons à agrandir, rénover, aménager et décorer votre habitation ou vos locaux professionnels.